Face au ciel pommelé, au ciel
Qui est très propre aujourd'hui
Comme la mer, un peu plus bas
Avec son troupeau de brebis
Qui freinent au creux de la plage
La terre c'est le grand danger
Qu'elles prennent garde au berger
Les touristes vont arriver
Sur la bosse de l'horrible été.

 

Poèmes bleus op. 22